Singularis

Clément Devendeville


2013

Performance dans le cadre de l’exposition OOZ, à la Galerie commune de Tourcoing.

Par le biais du dessin, de la gravure, du son, de la vidéo et de la performance, Clément Devendeville s’efforce d’approcher le sanglier, dont le nom vient du latin singularis signifiant solitaire, parce qu’il peut vivre, une fois devenu adulte, isolé de ses congénères. Passant outre le cliché romantique de l’artiste oeuvrant seul dans sa sublime tanière, il cherche à en reproduire les postures en mettant son propre corps à l’épreuve. Pendant la durée du vernissage de l’exposition OOZ, il a ainsi conservé une attitude lui permettant de tenir droite la tête de l’animal dont il s’était coiffé, pendant qu’une autre étudiante, Elodie Cazorla, offrait à chacun des tranches (des hosties ?) de saucisson.