Possibles proto-colères, Jérôme Poloczek

Vendredi 19 mars 2021 à 15h

Série de rituels par les étudiant.e.s de l’ESA Tourcoing imaginés lors du workshop “On voudra garder une main” proposé par Jérôme Poloczek dans le cadre de la 11ème biennale Watch this space organisée par 50° Nord. Ces rituels seront pratiqués le vendredi 19 mars 2021 à 15h.

Coordination : Marie Lelouche et Anne-Émilie Philippe

on voudra garder une main
workshop, installation, 2021

Veronica De Oliveira
« Friction »
Fil nylon, pendule, plaques d’argile

1. Faire osciller le pendule
2. Attendre que l’oscillation du pendule s’arrête
3. Disposer dans la galerie la plaque d’argile, où restera gravée la friction entre le métal et l’argile.

Sur chaque plaque, restera la trace du feu.

Quentin Bonheur
« Cri cri cri cri cri »


Djembé, collier de coquillages, sachet de riz, tige de métal, bâton de bois, tabourets, flasque vide1. Restez hors du cercle et indiquez-moi maximum 2 objets
2. Indiquez-moi à nouveau 2 autres objets
3. Entrez dans le cercle, gardez le silence et le contact avec mes yeux
4. Je prendrai les 2 premiers objets, je vous tendrai les 2 suivants
5. Quand je produirai un son, vous l’imiterez autant que possible ; en fonction de la réussite de la communication, je vous demanderai par un geste d’approcher ou de reculer d’un pas
6. L’échange se poursuivra jusqu’à l’arrivée du silence ou d’un autre participant.

A quel point nos outils différents pourront-ils produire un rapprochement ?

Du 16 au 19 mars 2021, un workshop a réuni 11 étudiants de l’Esä Nord-Pas de Calais / Dunkerque-Tourcoing. Basé sur un exercice d’écriture spontanée, un catalogue réunissant 45 affiches a été imprimé.

Ensuite, le workshop a mené à la création de protocoles, une série d’actions participatives nommés « possibles proto-colères ». Leurs descriptions visaient à pouvoir être facilement transmises, et leurs gestes ont été affinés pour être performés par les étudiants le 19 mars, dans une installation à la Galerie Commune.

Joseph Vincent
« Nordive »
Endives, carottes, planche à découper, couteau, cuillères, torchon, sopalin, gobelets, assiette, tartinades, épluche-légume, boisson conviviale, verre-ballon

1. Asseyez-vous, vous allez mettre la main à la pâte : prélevez une feuille d’endive

2. Tenez-moi compagnie pendant la préparation du hors d’œuvre  : racontez-moi un souvenir de repas, tout en tartinant votre feuille d’endive avec une préparation de votre choix – merci de m’apporter votre aide pour constituer ce plateau de crudités
3. Votre repas raconté, votre endive tartinée, mettez-la dans l’assiette avec les autres endives-souvenirs
4. Levez-vous, tournez les talons, repartez avec le sentiment d’avoir partagé un moment convivial, fidèle à ce que l’on peut attendre d’une contrée du Nord de la Franc

Cécilia Diette
« Gestes de voyoux »
Affiches, bombes de peinture

1. Observer le mur d’affiches sur lesquelles des personnes ont verbalisé des sentiments de possible et de colère
2. Choisir une bombe de peinture
3. Sur les affiches, effectuer 10 traits horizontaux de la longueur de votre choixPeu à peu, les expressions de possibles et de colères seront recouvertes par des expressions colorées. 

Jiangshuai Hou
« L’oiseau-sable, l’humain et la pagode »
Photographie (installation rassemblant un ordinateur avec un fond d’écran de désert, un morceau de bois et un morceau de pain), morceau de papier contenant le titre « L’oiseau-sable, l’humain et la pagode », monticule de sable

1. Regardez l’image et lisez le titre
2. A quelle phrase pensez-vous ?
3. Murmurez cette phrase dans le trou que je creuserai dans le sable
4. Refermez le trouVos phrases constitueront patiemment le conte « L’oiseau-sable, l’humain et la pagode », qui restera caché dans le sable.

Jeanne Ladonne
« Manufacture d’après-midi »
Livre, graines de lentilles, fil à coudre, aiguille à coudre, gobelets, bouteille d’eau1. Ouvrez le livre au hasard


2. Soulignez un mot
3. Arrachez la page
4. Prenez une graine et posez-la sur la page
5. En pensant à votre mot, pliez la page 2 fois dans la longueur, une fois dans la largeur
6. Attendez que les bords soient cousus
7. Déposez votre sachet dans le gobelet
8. Ajoutez un fond d’eauMerci d’avoir participé à cette transformation d’un livre en plante.

Soutien : 50° Nord / Watch This Space 11

Photographies : Hugo Miel